Matériau autocompactant réexcavable pour le remblai des tranchées et fossés

Le SSP, sable stabilisé pompable appartient à la famille des bétons légers autoplaçants essorables. C’est un mélange autocompactant sable-ciment-eau dans des proportions telles qu’elles permettent de le travailler comme un fluide quasi auto-nivelant.

Le dosage en ciment est choisi pour que la prise des SSP, une fois coulés, atteigne un durcissement prédéfini destiné à faciliter ultérieurement une réexcavation aisée.

Coulés ou pompés, le champ d’application des SSP vise le remplacement des remblais 0/45 et couvre particulièrement le remplissage facile et rapide de cavités étroites, complexes ou encombrées, telles que tranchées ou fossés de terrassements.
SSP

Autocompactant, pompable, autoplaçant, reexcavable

Le SSP garantit un enrobage parfait des conduits et se coule en une seule étape

Le SSP garantit un enrobage parfait des conduits et se coule en une seule étape

Coulés ou pompés, les SSP bénéficient d’une mise en place facile et efficace

Coulés ou pompés, les SSP bénéficient d’une mise en place facile et efficace

Le remblai de tranchées, dispertion autocomblante

De par sa faible résistance à la compression après durcissement, le SSP convient particulièrement bien au remblai des tranchées supposées être réexcavables.
Remblayage classique ‘à compacter’

Remblayage classique ‘à compacter’. 1- Lit de pose. 2- enrobage. 3- partie inférieure du remblais. 4- partie supérieure du remblai. 5- assise de chausée.


Dans le cas du remplissage de tranchées à canalisations ou autres réseaux de distribution en voierie, l’utilisation des SSP permet de couler en une seule étape l’ensemble des couches d’enrobage et de remblai, et rien ne s’y oppose d’y inclure aussi le lit de pose. Le recours aux SSP représente ici un gain de temps décisifs.
image 250px

Exemple d’application du SSP. 1- Lit de pose. 2- enrobage + remblai en une étape. 3- assise de chausée.

SSPSSPSSP

Avec son caractère autoplaçant, le SSP épouse les formes les plus complexes sans compactage ni vibrage et accomplit un remplissage facile, rapide et parfait des cavités. Il garantit un enrobage idéal et un support homogène des conduites, gaines et canalisations.

La solution aux problèmes classiques

Le remblayage conventionnel prévoit le remplissage des tranchées et excavations par du 0/45, voire différents autres types de graviers plus ou moins grossiers, dispersés en général manuellement. Ceci dans le but d’être réexcavable au besoin et sans mettre en danger les canalisations déjà présentes dans la tranchée par l’emploi de marteaux piqueurs. Afin que les canalisations soient correctement supportées et que la chaussée ne s’affaisse pas sous la masse de ses propres couches successives, il était nécessaire de compacter chacune de ces couches au fur et à mesure de leur placement. Travail souvent manuel pénible et impossible à réaliser correctement dans des situations de réseaux complexes et fragiles ou des excavations trop étroites. Les conséquences inévitables en sont des glissements et ruptures de conduites qui nécessitent de nombreuses interventions et réparations coûteuses.
La solution aux problèmes classiques

Les SSP sont un pas en avant significatif dans la technique du remblayage, car non seulement ils résolvent parfaitement les problèmes primaires et secondaires liés au compactage classique, mais s’avèrent aussi être faciles et économiques à l’emploi comme à la réexcavation. Les SSP sont des bétons à durcissement «limité». Leur résistance à la compression à 28 jours se situe habituellement entre 0.8 et 1.2 N/mm2 [MPa] et les prédestinent ainsi à la possibilité d’une réexcavation manuelle. Si nécessaire, un mélange plus riche, au durcissement de 2 N/mm2, voire supérieur, peut être spécifié à la commande, permettant, dans ce cas encore, une excavation mécanique confortable.

Les SSP sont des bétons à durcissement «limité»

Les SSP sont des bétons à durcissement «limité».

Le remblai de fossés de terrassements

Une autre application, pour laquelle les SSP ont été développés, concerne le comblement de fossés de terrassement.

Ici leur mise en oeuvre trouve ses arguments majeurs dans la facilité de leur mise en place et l’économie des multiples passes de compactages mécaniques dans des endroits souvent inaccessibles.
Pompés dans ces fossés d’accès difficile et parfois dangereux, là où, classiquement, le gravier devait être acheminé péniblement au moyen d’astuces improvisées comme les goulottes d’évacuation, les SSP sont d’une simplicité inespérée.

Pour cette application, le SSP est livré plus liquide pour un durcissement visant les 0.8 N/mm2. Le compactage étant totalement supprimé, les aspects néfastes des ondes de vibration se voient supprimés.

Par rapport à un remblai à compacter classique, outre la facilité et le gain en vitesse de mise en oeuvre des SSP dans les tranchées, on peut mettre en évidence d’autres avantages.
La nature moins agressive du SSP, coulé, par rapports aux gravats compactés, diminue fortement le risque d’endommagement des bandes d’étanchéité.

Aussi pour des profondeurs à combler supérieures à 2m, il devient par exemple possible de procéder en coulant le SSP par couches successives d’environ 2m. Ceci permet au corps de métier des étancheurs de faire l’économie des échafaudages à l’installation pénible. Ils pourront placer les joints d’étanchéité progressivement, profitant d’une reprise rapide des travaux qu’autorise un SSP qui se stabilise en quelques heures.

Application du SSP dans les fossés de terrassements

Application du SSP dans les fossés de terrassements. 1- SSP 2-Nous conseillons de terminer avec une couche de finition 0/45 sable/pierres de +/- 70cm.

Aucun risque d’endommagement des joints d’étanchéité avec le SSP

Aucun risque d’endommagement des joints d’étanchéité avec le SSP. 1-mise en place de l’étanchéité sur une hauteur de 2m. 2- coulée d’une première couche de SSP. 3- mise en place du 2e niveau d’étanchéité. 4- coulée d’une deuxième couche de SSP.

Economie, vitesse & qualité de mise en oeuvre

  • Les SSP sont prémixés industriellement avec des rapports & qualités de constituants surveillés en permanence, acheminés ‘prêt-à-l’emploi’ sur place avec des camions-malaxeurs, puis coulés ou pompés à une vitesse avoisinant 50 m3/h.
  • Les SSP sont autoplaçants et quasi autonivellants.
  • Le SSP est autocompactant: il durcit en quelques heures par perte d’eau et prise. Il rend ainsi superflu tous travaux de compactage par damage, indispensables aux remblais traditionnels. La stabilisation rapide du SSP accélère la reprise des travaux, sa vitesse de durcissement permet de marcher sur la masse coulée dès les premières heures, la mise en place de nouvelles couches de finition ainsi que le passage de véhicules légers sur ces dernières peut recommencer dans les 48 à 72 heures [ces durées varient évidemment en fonction de la température ambiante et du dosage en ciment du SSP].
  • Un bénéfice secondaire non négligeable de l’épargne de compactage est la réduction des nuisances sonores du chantier. Le recours aux SSP représente donc, par rapport au techniques classiques du remblayage, une économie appréciable: en main d’oeuvre, temps d’immobilisation, espace de stockage - vu la substitution de matériaux de remblai conventionnels.

Sécurité & résistance à long terme

  • Avec une composition et un durcissement homogène au retrait négligeable inférieur à 1%, les SSP produisent une masse compacte stabilisante. La continuité de la portance résultante est excellente et destinée à prévenir efficacement les affaissements. La mise en oeuvre d’SSP est un choix qui garantit une statique de canalisation à la sécurité accrue à long terme.
  • Il est aussi indiqué de recourir au caractère autocompactant des SSP afin d’éviter les éventuels dégâts. [p.ex de bâtiments anciens ou de monuments classés] causés par la propagation des vibrations lors de l’utilisation des appareils de compression.
  • Le compactage manuel, pénible dans des endroits difficilement accessibles ou dangereux, se voit totalement supprimé.
  • La fluidité et la finesse de la granulométrie évitent un risque de détérioration des bandes d’étanchéité.

Quelques autres qualités...

  • Résistance à la pénétration par des racines de plantes suivant dureté choisie.
  • Perméable à l’eau & non drainant.
  • Son alcalinité protège les structures contigues en béton armé contre la corrosion.

Mise en oeuvre

  • Délimiter le volume à remplir afin de contenir le remplissage aux SSP à l’espace désiré.
  • Prévention de flottaison: arrimer les canalisations, objets creux et grillages avertisseurs.
  • Fossés en pentes: procéder par cloisonnements successifs pour contenir les coulées et commencer à remplir à partir du point le plus bas.
  • Eau résiduelle: la cavité à remplir doit être exempte d’eau ou de liquides [un pompage préalable des résidus est nécessaire]
  • Mise en oeuvre à partir de températures > 5°C [voir aussi règles typiques de mise en oeuvre des bétons par temps chaud/temps froid] la durée de durcissement se voit prolongée dans le cas de basses températures ambiantes.
  • Observations des règles de sécurité chantier/béton usuelles.
  • Eviter une chute supérieure à 2m: utiliser une goulotte rallongée pour éviter la ségrégation entre l’eau et ses suspensions.
  • Eviter le déversement direct sur les canalisations et éléments arrimés ou dommageables.


photo

photo

photo

photo

Crochets d’arrimage

Remplir à partir du

Caractéristiques techniques

Type Béton léger essorable - une perte d’eau de 40% à 50% lors de la prise exige un support suffisamment perméable
Densité ca. 1.7 kg/dm3
Autocompactant Interdiction de vibrage
Composition Sables, ciment, adjuvants, eau
Granulométrie 0/4 mm
Occlusion d’air 14%-17%
Résistance à la compression 0.8 - 2 N/mm2 [MPa] à 28 jours suivant spécification à la commande
Classe de sol Fermeté de classe de sol 3 à 4 [DIN 18300]
Etalement 65-70 cm
Retrait ca. 1% [hydraulique & par durcissement]
Ouvert à la circulation piétonne Quelques heures, suivant T° ambiante, constitution, per méabilité du sol et des matériaux encaissants
Mise sous charge sous couches de finition 48-72h suivant T° ambiante, constitution, perméabilité du sol et des matériaux encaissants
Perméabilité Perméable non drainant
Livraison Prêt à l’emploi, pompable ou coulé directement à partir du camion-malaxeur

retour page précédente